• Chirurgie de la main
  • Chirurgie de la main
  • Chirurgie de la main
  • Chirurgie de la main

Arthrose


La définition de l’arthroseest simple et souvent mal connue : Il s’agit de l’usure progressive du cartilage articulaire.
On distingue souvent:
- Les arthroses primitives , souvent favorisées par une fragilité familiale du cartilage
- Les arthroses secondaires dont les causes peuvent être nombreuses: inflammatoires ( comme la polyarthrite rhumatoïde), rhumatismales, traumatiques ou infectieuses. Cette liste n’est pas exhaustive.
Au niveau de la main, l’arthose peut se manifester par des douleurs, une déformation et un enraidissement articulaire.
Le traitement dépend du retentissement de l’arthrite sur la vie quotidienne et/ou professionnelle car l’évolution est souvent lente et les symptômes bien tolérés.

Le traitement médical est toujours prescrit de première intention par votre médecin traitant ou votre rhumatologue. Il peut associer deux anti-inflammatoires, chondro-protecteurs, infiltration, orthèse de repos…
Le traitement chirurgical est indiqué en cas d’échec du traitement médical ou si les douleurs sont trop importantes. Les indications dépendent de l'articulation atteinte et du stade évolutif.

 

Arthrosedelabasedupouce

Qu'est ce que l'arthrose de la base du pouce ?

L'arthrose de la base du pouce est un problème fréquent qui atteint particulièrement les femmes de la cinquantaine, et souvent des 2 côtés à des stades différents.

Parfois l'arthrose est la conséquence d'une fracture, d'un rhumatisme ou d'une infection. Mais le plus souvent la cause exacte de l'arthrose n'est pas connue.

Les symptômes

Le symptôme habituel est la douleur, surtout lorsqu'elle survient lors d'activités quotidiennes comme tourner une clé, ou manipuler de petits objets. Peu à peu, l'articulation se détériore puis se luxe : apparaît alors une déformation caractéristique de la base du pouce.


Le traitement

Initialement, le traitement comprend le repos, en évitant les gestes douloureux. Les anti-inflammatoires, une attelle maintenant le pouce. La rééducation à visée antalgique et anti-inflammatoire (électrothérapie, ultra sons) et éventuellement une infiltration doivent être tentés. Si ce traitement bien conduit pendant 6 mois à 1 an reste insuffisant, une intervention doit être envisagée.